Téléphone portable : le O7 fait son apparition

Publié le par Oussouf DIAGOLA

Portable NokiaJusqu'ici identifiés par le préfixe 06, les numéros mobiles vont connaître une petite révolution: à partir de lundi, les nouveaux clients pourront se voir attribuer des combinaisons débutant par 07, les 06 arrivant à saturation du fait du succès fulgurant du mobile.

"Nous sommes presque arrivés au bout de l'histoire des 06: ils avaient été attribués il y a à peu près 15 ans, avec 100 millions de numéros disponibles", rappelle à l'AFP le directeur général de la Fédération française des télécoms, Yves Le Mouël.

Depuis octobre 1996, date du lancement du plan de numérotation à dix chiffres, plus de 90 millions de numéros ont été distribués: il n'en reste désormais plus que 8 millions, plus les 3 millions attribués à Free Mobile, qui lancera ses services en 2012.

Un chiffre insuffisant pour faire face à "la croissance du nombre d'abonnés mobiles", au "multi-équipement" (mobiles, clés 3G à brancher sur les PC portables, etc.) et au développement des applications "Machine to Machine", ces équipements connectés (parcmètres, etc.) qui consommeront des numéros, selon le régulateur des télécoms, l'Arcep.

Au terme d'une consultation publique, ce dernier a donc décidé, en mai 2009, d'ouvrir "progressivement la tranche 07", à compter "du premier semestre 2010".

Orange (France Télécom) et Bouygues Telecom seront les premiers, à partir lundi, à attribuer ces nouvelles combinaisons. SFR attendra, lui, juillet. Seule la métropole est concernée pour le moment, le stock de 06 restant suffisant en outre-mer.

Pour "marquer" l'événement, c'est la nouvelle directrice exécutive d'Orange, Delphine Ernotte, qui remettra lundi à partir de 09H00 les premiers numéros en 07, dans la boutique du groupe située sur les Champs-Elysées, à Paris. Il s'agira de combinaisons en 07 86.

"Pour les clients, cela ne changera absolument rien. Il n'y aura aucune différence entre un numéro en 06 et un en 07: ce sera les mêmes tarifs, les mêmes fonctionnalités", souligne Mme Ernotte, "c'est le grand paradoxe de cette opération qui est assez compliquée techniquement".

Selon M. Le Mouël, les opérateurs ont en effet dû réaliser un "travail lourd" pour garantir "l'acheminement des appels" et l'adaptation des "systèmes de facturation".

Plus de 1.000 salariés d'Orange ont ainsi été amenés à travailler sur cette problématique, dont "un noyau dur de 300 employés". Bouygues Telecom indique de son côté travailler sur cette question depuis l'été 2008 et avoir informé tous ses clients de l'arrivée des 07, via des mails, courriers ou factures.

"Il y aura environ un numéro en 07 attribué sur dix", estime M. Le Mouël. L'arrivée des 07 ne signifie en effet pas la disparition des 06. Les usagers disposant d'un tel numéro le garderont et les consommateurs continueront à se voir attribuer des 06 au gré des résiliations.

Les numéros seront distribués de façon "aléatoire". "On ne pourra pas demander un 07", avertit Mme Ernotte.

Dans un premier temps, seule la moitié de la tranche des 07 sera ouverte, à savoir les 075, 076, 077, 078, 079, que l'Arcep attribuera aux opérateurs par blocs de 100.000 numéros.

Si pour les particuliers, l'opération ne change rien, les entreprises doivent, elles, s'assurer que leurs systèmes informatiques et de communication prévoient l'existence des 07, de même que leurs formulaires en ligne.

Alors que les 06 ont mis une quinzaine d'années à être quasi-épuisés, difficile de savoir jusqu'à quand les 100 millions de combinaisons en 07 permettront de tenir. Dans le cadre de la consultation de l'Arcep, Bouygues Telecom avait estimé à 72 millions le potentiel de numéros nécessaires d'ici 2020.

AFP

Publié dans France

Commenter cet article