Mali : retraite difficile en perspective pour le Président ATT

Publié le par Oussouf DIAGOLA

ATT interrogatifLe Président de la République, son Excellence Amadou Toumani Touré, a fait part de son intention de se retirer à Mopti au moment opportun. Pour autant la retraite lui sera-t-elle facile ?

La réponse est non. Parce qu’alors, il va devoir rouler dans la poussière. En tout cas,  de Mopti à beaucoup de villages environnants à elle reliés par des routes nues.  A moins  qu’il ne s’enferme dans l’air conditionné de son véhicule.

Or, son embonpoint est tel qu’il aura besoin de prendre l’air naturel. Ce qui l’obligera à baisser ses vitres.  Il va alors prendre sa dose de poussière. Une dose de poussière qui sera renforcée lorsqu’il voudra faire la main au peuple du Sahel.  A moins de choisir de choisir le mépris pour lui.

Et là qu’est-ce qu’on va dire ? « Ah, le satisfait de lui-même ! Hou, le parvenu ! Il ne daigne même plus nous donner bonjour. Même pas l’aumône d’un regard.

Non, ATT, n’osera pas. Lui qui s’est toujours cru l’homme du peuple.

Un seul canot de sauvetage s’offre à lui. C’est de trouver des routes descentes pour les gens de sa région natale.

Ou alors, il se terre dans sa luxueuse villa que son frère guide, les chinois ou les espagnols lui construiront pour services rendus à l’Humanité. Jusqu’à l’arrivée de ses pluies artificielles qui, peut-être, cesseront à la fin de son régime. Ce n’est qu’une hypothèse. Au cas où elle se confirmerait, ATT va se cloîtrer pour de bon à Mopti où ses parents et amis du Mali profond se lasseront d’une visite non réciproque.

Hawa Diallo/Le National (Mali)

Publié dans Mali

Commenter cet article