Guinée : ATT offre ses services pour la gestion de l'après élection

Publié le par Oussouf DIAGOLA

ATT attentif

Le président du Mali, Amadou Toumani Touré, est arrivé à Conakry vers 11H00 (locales et GMT) pour des entretiens avec la classe politique guinéenne dans l'attente de l'annonce du second tour de l'élection présidentielle organisée dans le pays le 27 juin.

"Je suis venu chez moi, vous savez les relations historiques qui unissent heureusement nos deux pays depuis de longues années", a-t-il déclaré à sa descente d'avion à l'aéroport international de Conakry où il a été accueilli par le président par intérim de la Guinée, le général Sékouba Konaté.

Selon le président malien, la Guinée qui vient d'organiser des élections "historiques" traverse "une période qui est certes difficile mais qui n'est pas impossible".

"En cette période, il est bon que les voisins, les amis et les frères aînés viennent à Conakry pour partager avec les autorités la petite expérience que nous avons, car nous sommes solidaire avec la Guinée, quelque soit la difficulté qui se présentera", a-t-il ajouté.

M. Toumani Touré pense que "pour que les élections réussissent, il faut que chacun mette du sien".

Des candidats contestent les résultats provisoires publiés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) qui placent au second tour les candidats Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé.

"L'Afrique et l'histoire nous regardent. Nous devons faire en sorte que la démocratie gagne au-delà de nos intérêts propres", a- t-il indiqué.

Interrogé sur la menace de démission du général Sékouba Konaté face aux contestations post électorales, M. Toumani Touré a rappelé son passé de militaire ayant conduit une transition réussie dans son pays.

"Ce sont de petites expériences, ce qui est plus important c'est la Guinée. C'est une mission historique qu'il doit assumer jusqu'à terme", a-t-il dit.

Le président malien s'est entretenu avec son homologue guinéen, le Premier ministre guinéen, les 24 candidats à l'élection présidentielle, les acteurs sociaux, le corps diplomatique et les représentants d'institutions internationales en Guinée.

ATT a fait savoir dans sa déclaration à la presse qu'il etait disposé à offrir ses expériences en matière de gestion de la transition.

La présence dans la capitale guinéénne du président malien n'est pas fortuite, elle intervient deux jours apres les ménaces de démission du président de la transition en guinée.

 

Le président malien est convaincu qu'une trasition ne peut reussir qu'avec tout le monde, c'est pourquoi il n'a pas manqué de rencontrer toutes les autorités guinéennes impliquées dans la transition y compris les candidats à la présidentielle en Guinée.

Pour le moment les Guinéens attendent la décision de la cour suprême qui doit se prononcer sur les résultats provisoires publiés par la commission électorale nationale independante.

Publié dans Mali

Commenter cet article