Togo : le Conseil du dialogue social discute de la menace d'une grève générale

Publié le par Oussouf DIAGOLA

Le Conseil national du dialogue social (CNDS), structure togolaise constituée de membres du gouvernement, employeurs, travailleurs et syndicats, s'est réuni lundi pour désamorcer une menace de grève générale prévue pour vendredi prochain.

Le président du CNDS, Kondé Sangbana, a déclaré à la presse que les participants avaient essayé de se donner des informations sur les dispositions à prendre pour faire face à cette menace du syndicat.

L'Intersyndicale des travailleurs du Togo (ISTT) menace de déclencher une grève générale vendredi, demandant au gouvernement de revenir sur sa décision de ne plus subventionner les prix des produits pétroliers à la pompe.

Le gouvernement togolais s'est annoncé essoufflé par des subventions sucessives sur les produits pétroliers et chiffre la subvention entre 7 et 10 millions Cfa chaque trimestre. Le 18 juin dernier, il a décidé de faire jouer la vérité des prix conformément aux fluctuations sur le marché mondial, provoquant une hausse de 75 francs Cfa des prix du litre des produits pétroliers,excepté celui du gaz butane.

Selon les modifications intervenues, le super sans plomb est passé de 505 francs Cfa à 580, le gasoil de 500 FCFA à 575FCFA, tandis que le pétrole lampant est passé de 390 FCFA à 475 FCFA.

Cette hausse avait provoqué le 22 juin un tumulte social marqué d'échauffourées avec les forces de l'ordre, surtout à Lomé, capitale togolaise, où les activités ont été paralysées pendant trois jours.

Le CNDS est issu du Dialogue social tripartite gouvernement- employeur et travailleur, conduit en 2006 pour instituer un cadre reglementaire de dialogue pour prévenir et résoudre les crises sociales.

Publié dans Afrique

Commenter cet article