Togo : Gilchrist dissout et recompose le bureau national de l’Ufc dont il était "temporairement exclu"

Publié le par Oussouf DIAGOLA

Le président national de l’Union des forces de changement (Ufc, opposition), Gilchrist Olympio, récemment « exclu temporairement » a dissous et recomposé le bureau national de ce parti, a appris vendredi, AfriSCOOP de sources concordantes à Lomé.

« En ma qualité de ‘’premier responsable du parti’’ (article 21 des statuts) et en vertu des prérogatives propres inhérentes à cette fonction, je considère désormais le Bureau national composé comme suit… », a déclaré Gilchrist Olympio dans une « lettre circulaire » datée du 15 juin.

Patrick Lawson et Jean-Pierre Fabre respectivement 1er Vice-président et secrétaire général de l’Ufc sont maintenus à leurs postes. En revanche, Me Isabelle Ameganvi (3e Vice-présidente) et Eric Dupuis, le secrétaire national à la communication ne figurent pas sur cette nouvelle liste. Pis encore, le poste de M. Dupuis a été purement et simplement supprimé.

« Ce recadrage était nécessaire pour un fonctionnement régulier de nos organes, en attendant le congrès extraordinaire de l’Ufc qui nous permettra d’adopter de nouveaux statuts, de renouveler les organes directeurs, de déterminer à nouveau notre ligne politique, et de ramener la sérénité » au sein de ce parti, poursuit M. Olympio.

L’Ufc, principal parti d’opposition au régime du Rassemblement du peuple togolais (Rpt) est en pleine crise depuis le début d’année. Après la défaite contestée de son « candidat de rechange », Jean-Pierre Fabre à la présidentielle du 4 mars, le parti s’est profondément divisé. Une situation exacerbée par la conclusion, le 26 mai, d’un « accord historique » entre Gilchrist Olympio et le Rpt en vue de l’entrée de l’Ufc dans le gouvernement.

Certains cadres du parti ont jugé cette démarche « solitaire ». Et, la sentence ne s’est pas fait attendre : le bureau national a exclut « avec effet immédiat, Gilchrist Olympio et tous ceux qui prennent part à l’aventure du RPT contre les intérêts du parti et les aspirations de la population togolaise ».

« Une décision nulle et de nul effet, prise en violation flagrante des principes et des textes fondamentaux (Statuts et Règlements intérieurs) qui régissent notre parti », clame le fils de 1er président togolais assassiné en 1963, Sylvanus Olympio.

Voici la composition du nouveau bureau national de Gilchrist Olympio

Président national : Gilchrist Olympio

1er Vice-président : Patrick Lawson

2ème vice-président : Kalakouley Brim Diabacté

3ème vice-président : Emmanuel Kakou

Secrétaire général : Jean-Pierre Fabre

Secrétaire général adjoint : Elise Zotsi

Secrétaire à l’organisation : Robert Olympio

Porte-parole du parti : Eliott Ohin

Trésorier général : Octave Anthony

Trésorier général adjoint : Mme Dorian Olympio

Conseillers :

Seth Wilson

Djovi Gally

Crosby Quist

Togoto Agbodan

Guégué Gertrude A Divi

Yempabou Laré

Président d’honneur : Bob Akitani

Comité des sages

Présidente : Dopé Atakpameto Haden

Membres

Godwin Tete

Aladji Taïrou Mama

Seth Wilson

André Kuévi

Ahlin Bruce

Togoto Agbodjan

Marthe Beléi

Kokou Akakpo

Pierre Jimongo

Conseillers spéciaux du President :

Eric Amerding et Me Georges Latévi Lawson

 

 

Afriscoop

Publié dans Afrique

Commenter cet article