Société : Les partants volontaires à la retraite interpellent le chef de l’Etat sur leur conditions de vie

Publié le par Oussouf DIAGOLA

Bamako mendiantLes partants volontaires à la retraite anticipée connaissent une situation sans précédent. Du coup, ils viennent de demander l’intervention du président de la République pour une issue heureuse à leurs doléances qui ont atteint un seuil paroxystique.

Les vielles et vieux sont las de voir le bout du tunnel. «Nous sommes là depuis une année et rien n’est encore résolu. Nous ne pouvons pas rester inertes et assister de façon passive à notre destruction», c’est en ces termes que s’est exprimé Mountaga Dembélé, secrétaire général de la Coordination des partants volontaires à la retraite anticipée.

Leurs doléances tournent autour de trois axes principaux : l’octroi d’une pension pleine et entière d’ancienneté à chaque partant volontaire, l’audit des deux milliards 500 millions de nos francs octroyés par le gouvernement comme aide sociale détournés par le syndicat dirigé par Bréhima Diarra et compagnons, le payement d’un taux forfaitaire de 7 millions de Cfa pour la réinsertion des partants volontaires dans le circuit économique.

Au dire du secrétaire général, ces doléances ne sont pas au dessus des moyens mis à disposition en leur nom par la Banque mondiale. «Le chef de l’Etat nous l’avait promis, le 19 avril 2009. Mais, jusqu’à présent, nous sommes dans l’attente», a laissé entendre Mountaga Dembélé. «Nous sommes restés longtemps passifs et nous allons changer notre fusil d’épaule en posant des actions d’envergure dans les prochains jours, si rien n’est fait», a-t-il martelé.

La Coordination des partants volontaires regroupant l’Association des travailleurs volontaires à la retraite (ATVR), l’Association des fonctionnaires retraités par anticipation (AFRA) et l’Association des militaires partants volontaires à la retraite (AMPVR) compte 5.665 membres.

Par ailleurs, la coordination exprime sa reconnaissance aux leaders religieux et autorités coutumières qui ont intervenu auprès du président ATT, pour le dénouement de leur problème qui n’a trop duré.

Hassane Kanambaye/CiwaraInfo

Publié dans Mali

Commenter cet article