Sénégal : "Le MCA accordé est une erreur" affirme le Sénateur Ed Royce

Publié le par Oussouf DIAGOLA

L’argent du MCA, 540 millions de dollars, revient sur le devant de la scène avec les premiers décaissements qui doivent être effectués. Washington Times, un autre quotidien de la capitale fédérale américaine, dans un long article, donne la parole au sénateur républicain, Ed Royce qui déclare sans ambages que le MCA accordé au Sénégal est "une erreur". Ed Royce est outré par le monument de la Renaissance du président Wade et a indiqué que « l’aide américaine va permettre au président sénégalais d’engager une entreprise de la Corée du Nord ». Royce qui a du mal à contenir sa colère face à un pays pauvre qui finance un statut parle même de «dépense exaspérante ». Un autre officiel américain, toujours interrogé par le journal, Peter Pham, membre et vice président du comité de la politique étrangère américaine, indique qu’il doute de l’engagement du Sénégal pour la bonne gouvernance. Puis, dit : « Je m’étonne d’un pays qui a besoin de notre aide mais qui dépense de l’argent d’une manière dont la majorité de ses citoyens ne veulent pas ». Et Mr Pham d’asséner : «la statue doit constituer à elle seule un motif pour arrêter l’aide américaine. Si vous avez 70 millions de dollars à perdre dans une statue alors que la plupart de vos citoyens ne sont pas d’accords, alors pourquoi devriez vous même recevoir 10 millions de dollars d’aide». Mais la statue n’est pas la seule critique des américains. Le cadeau de Wade à Alex Segura, cette fameuse mallette contenant 200 000 dollars l’est également. Aussi, les fonctions de Karim Wade au sein du gouvernement indisposent les américains. Selon l’officiel Pham, le fils du président a été critiqué « pour des dépassements de coûts et accusé de corruption ». Le sénateur Royce, qui a écrit au mois de septembre 2009 à Hillary Clinton avait indiqué dans sa missive qu’il « trouve troublant que le président Wade nomme son fils à un poste important où il pourrait être amené à gérer les fonds du MCA ».
Washington Times qui donne aussi la parole à Mr Moss, ancien assistant au département d’Etat plus précisément au bureau chargé des affaires africaines au temps de l’administration Bush, indique que le « le Sénégal déraille. Pour lui, la démocratie y est « sérieusement menacé ». Toutes ces raisons qui font par ailleurs que les officiels américains interrogés par le journal demande « purement et simplement » l’annulation du MCA envers le Sénégal.

"L'argent du MCA n'ira pas dans les poches de Karim, ni de Wade, ni de moi..", déclare l'ambassadrice du Sénégal aux USA

Selon l’ambassadrice du Sénégal aux Etats Unis, Fatou Daniel Diagne, interrogée par Washington Times, l’argent du MCA sera utilisé à bon escient. « L’argent n’ira pas à Karim Wade, ni au Président, ni encore à moi. Les décaissements du MCA devront passer par une équipe qui comprend également des américains », a dit la diplomate. Pour cette dernière, «il n’ y arien à craindre que le Sénégal est reconnaissant vis à vis des Etats Unis et que cette aide va permettre d’améliorer les conditions de vie des populations. Fatou Dianelle Diagne précise que si le Sénégal a bénéficié du MCA c’est parce que justement notre pays n’est pas corrompu. Lundi, le Washington Times a publié un article dans lequel de nombreux officiels américains élèvent la voix contre le Sénégal et la gestion future du MCA.

Politico

Publié dans Afrique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article