Pour quoi ne pas le démentir?

Publié le par Oussouf DIAGOLA

Palais de KouloubaDepuis l’annonce d’un remaniement ministériel, certains membres du gouvernement ne dorment plus que d’un œil.

Soucieux de préserver leur rang –mais aussi leurs privilèges –certains Ministres multiplient les sacrifices : lait de fourmi ou de serpent servi à grande calebasses aux mânes des ancêtres, des œufs de lion déposés au pied de la colline de Koulouba, des chats noirs et blancs enterrés vivants sur le trajet du président de la République… Sans compter les canaris de décoction exposés, chaque matin, aux carrefours de notre capitale.

D’autres, n’hésitent pas à jouer la carte de la première dame. Connus, pourtant, pour leur arrogance, ces ministres ne quittent plus le salon de Lobo. De véritables rats de palais. Leur objectif : l’amener à intercéder, en leur faveur, afin qu’ils restent ou s’éternisent au gouvernement. Et malgré le refus de l’épouse du chef de l’Etat de se « mêler de choses qui ne la regardent pas », ils persistent. Et saignent. Car, leurs sacrifices, financés à grands frais, n’ont pas donné l’effet escompté. Ne dit-on pas que, ATT et est un « albinos noir ? » C’est-à-dire, hors de portée des « missiles » invisibles.

La Rédaction/Le Quotidien de Bamako

Publié dans Mali

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article