Mali/Vénézuéla : Ces colonels de l'armée malienne qui veulent défiler à Caracas

Publié le par Oussouf DIAGOLA

L'armée malienne est invitée à la fête nationale du Venezuela initialement prévue pour  5  juillet prochain. Elle doit défiler aux côtés  de son homologue vénézuélien. C'est déjà le branle de combat à Bamako. A la place des jeunes soldats, ce sont de hauts gradés qui se sont inscrits sur la liste. Toute chose à l'origine d'une grande frustration dans les rangs.

  Depuis sa dernière  visite à Bamako en 2008, suivie de celle d'Amadou Toumani Touré, le Président Vénézuélien Hugo  Chavez n'a cessé de vouer une grande admiration à notre pays. Les relations entre les deux capitales s'avèrent de plus en plus étroites et amicales.

C'est  à ce titre que le Mali a été est spécialement invité à prendre part à la fête nationale à Caracas. Il s'agit d'un honneur.

Au sein de l'état major malien, l'on s'adonne d'ores et déjà aux préparatifs. Une liste d'officiers, sous-officiers et d'hommes de rang a été établie. A l'origine,  il s'agissait d'éléments émérites triés sur le volet. 

Mais les choses changèrent très vite. A l'heure actuelle, apprend-on de sources sures, ce sont de hauts gradés en l'occurrence des colonels à quelques pas de la retraite qui ont décidé de faire partir de la délégation au détriment des jeunes. Au sein de la grande muette, on le sait, les décisions ne discutent pas. C'est ainsi !

Quand il s'agit de parades  ici au pays, c'est aux jeunes que l'on fait appel. Maintenant qu'il s'agit d'une expédition à l'étranger surtout dans le pays d'Hugo Chavez avec ce que cela comporte en termes d'émoluments et d'avantages, les jeunes, sont supposés sans expériences et inaptes.  

C'est comme cela. Ici, l'inaptitude se décrète. C'est un ordre

Ahmed Baba/Aurore

Publié dans Mali

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article