Mali : Un doute sérieux sur la tenue de l'élection présidentielle de 2012

Publié le par Oussouf DIAGOLA

En marge de la conférence de la jeunesse, les débats ont été, en un moment donné, orientés sur un possible troisième mandat du président Amadou Toumani Touré. Bien qu’ayant annoncé qu’il ne changerait pas la donne, le sujet ne demeure pas moins à la une de l’actualité. Il continue à hanter les esprits de certains politiques qui ne jurent que par son départ. L’occasion nous a été donnée d’en savoir davantage à l’issue de la conférence débat organisée par les jeunes de la commune V.

Madame Sy Kadiatou Sow, ancienne ministre et le Pr. Ali Nouhoun Diallo, élu et ancien président de l’Assemblée Nationale tous de la grande famille des abeilles, craignent que l’actuel locataire de Koulouba ne change de décision avant la présidentielle de 2012. L’intervention de  Madame Sy Kadiatou Sow  sur ce sujet à la faveur de la conférence a retenu l’attention de plus d’un.

Parlant des mandats des  différents présidents qui se sont succédés, elle dira qu’après l’avènement de la démocratie, le Président Alpha Oumar Konaré qui a été élu en 1992 et réélu en 1997, conformément à notre constitution a quitté le pouvoir à la fin de son deuxième mandat. Madame Sy Kadiatou Sow espère qu’après son deuxième mandat qui prend fin dans deux ans, le Président Amadou Toumani Touré quittera le pouvoir conformément aux dispositions de notre constitution. « J’espère qu’il quittera le pouvoir même si nous doutons encore. Je crois, qu’il ne briguera pas un troisième mandat ». Les reformes proposées dans la nouvelle constitution consolident les anciennes formules relatives au poste du Président de la République à travers l’article 32 qui n’a pas été modifié.

Un participant d’argumenter que Madame Sy Kadiatou Sow a de bonnes raisons de douter des élections présidentielles de 2012. Un autre d’affirmer que le Général Président fidèle et fier de son image, passera le flambeau au nouveau président élu le 8 juin 2012. Ainsi seul le temps pourra donner raison ou tort à madame Sy, car comme le soutenait le philosophe allemand Hegel, seul le temps est et demeure le meilleur critère d’évaluation d’une affirmation. Wait end see !                              

Abdoulaye Guindo/Le Coq Cocorico

Publié dans Mali

Commenter cet article