Mali : Les éditeurs de presse veulent une bonne distribution de leur journaux à travers tout le pays

Publié le par Oussouf DIAGOLA

Une convention de collaboration entre l’Association des éditeurs de la presse privée (ASSEP) et l’Office national des postes (ONP) a été signée mardi 10 août en vue d'une bonne organisation du réseau de distribution de la presse à l’intérieur du pays.

Cette cérémonie présidée par le ministre de la Communication et des nouvelles technologies, Mme Diarra Mariam Flantié Diallo, a enregistré la présence du président de l’ASSEP, M. Dramane Aliou Koné ; du directeur général adjoint de l’ONP, M. Drissa Diallo, et de plusieurs hautes personnalités.

L’ASSEP innove ainsi avec de nouvelles pratiques qui consistent à rapprocher davantage les informations produites dans les colonnes des journaux aux lecteurs des différentes localités du pays, grâce à un partenariat d’acheminement par voie de messagerie express de l’Office national des postes. Ce geste s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’une messagerie pour l’ensemble de la presse écrite malienne.

A ce titre, cette alliance à vie engage l’association des journalistes à utiliser le service de la poste du Mali en vue d’acheminer, dans les villes couvertes (Bamako, Bougouni, Niéna, Sikasso, Koutiala, Fana, Ségou, Bla, Sévaré, Mopti, Kayes, Kolokani, Diéma, Koniakary), les journaux qui adhèrent à cette convention. Et la Poste, à son tour, prend l’engagement d’offrir des conditions de prestation favorables à la distribution et la vente des papiers.

Dans un premier temps, l’expérience concernera les grands centres urbains et ruraux, avant d’être généralisée sur l’ensemble du territoire national, a fait savoir Mme Diarra Mariam Flantiè Diallo, avant d’ajouter que ce projet contribuera à moderniser les échanges commerciaux et à créer des emplois dans nos villes et campagnes, car à en croire la ministre, ce service va certainement intéresser les opérateurs économiques. Aussi a-t-elle demandé aux responsables de l’ASSEP d’approcher l’Agence malienne de presse et de la publicité (AMAP) qui possède une riche expérience dans le domaine.

Après la présentation du contenu du projet, le président de l’ASSEP, M. Dramane Aliou Koné, a indiqué que ce mariage entre son association et la poste est une aubaine pour les directeurs de publication, car selon lui, la mise en place d’un service de messagerie pour desservir les localités reculées du Mali résoudra à la fois un certain nombre de problèmes : entre autres, la présence et la vente des journaux dans les régions ; l’augmentation du nombre de tirages ; l’augmentation de la marge bénéficiaire des entreprises de presse ; l’atteinte de l’objectif du droit à l’information pour tous... Enfin, le président Koné a rassuré le patron de la Poste quant à la réussite du projet.

Aliou Badara Diarra/L'Indicateur du renouveau

Publié dans Mali

Commenter cet article