MALI : Une visite de députés dans les prisons annulée

Publié le par Oussouf DIAGOLA

 

En principe c’était hier mardi 6 avril 2010 que le groupe parlementaire Parena-Sadi devait démarrer la visite des prisons et des hôpitaux de Bamako. Mais, suite à une manœuvre de l’administration de l’Assemblée Nationale, le programme de la visite concernant la Maison centrale d’arrêt de Bamako et le Centre spécialisé de détention, de rééducation et de réinsertion pour femmes et mineurs de Bollé, a été annulé.

Mais, l’on est en droit de se demander ce que cache les prisons maliennes pour qu’on interdise leurs accès à des députés. Si les visites de prisons ont été annulées, celles des hôpitaux sont maintenues.

Le mercredi 7 avril 2010, ils seront au Centre hospitalo-universitaire Gabriel Touré, à partir de 9 heures et le même jour, à partir de douze heures, ils seront au Centre hospitalo-universitaire du Point « G ». Dans ces deux principaux hôpitaux du pays, les députés membres du groupe parlementaire Parena-Sadi vont s’intéresser aux conditions dans lesquelles les malades sont soignés. Dans ces structures sanitaires, ils vont aussi s’intéresser aux conditions de travail des médecins et du personnel soignant.

Le jeudi 7 avril 2010, troisième jour de la tournée, les députés seront à partir de 9 heures à l’Usine malienne des produits pharmaceutiques (UMPP) et à partir de 12 heures au département de médecine traditionnelle (DMT). Dans ces deux structures, ils auront l’opportunité d’évaluer la capacité de notre pays en matière de production de médicaments que ce soit du point de vue pharmaceutique ou que ce soit du point de vue de la médecine traditionnelle.

 Assane Koné/Le RépublicainMonument-Bamako.jpg

 

Publié dans Mali

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article