Mali : ATT confirme la création de son parti

Publié le par Oussouf DIAGOLA

ATT attentifDans notre livraison du 31 mai 2010, nous titrions: "Le grand parti d'ATT attendu dans un mois". Ces révélations ont été en tous points confirmés par le chef de l'Etat au cours de la conférence de presse qu'il a tenue à Koulouba le 8 juin 2010. Il a dit  en substance: "La création de ce parti n'est plus une rumeur. C'est une réalité. Au début de mon mandat, j'ai demandé à mes amis de ne pas créer de parti et ils m'ont écouté puis m'ont accompagné jusqu'à ce jour. Je salue leur loyauté et leur abnégation. Maintenant que mon mandat finit, mes amis m'ont déclaré vouloir évoluer sur la scène politique: bien entendu, je leur ai donné mon accord et leur apporte mes bénédictions."

Le chef de l'Etat a précisé: "Ce n'est pas le Mouvement citoyen qui sera transformé en parti mais ce sera un parti autonome auquel peuvent adhérer tous les militants du Mouvement citoyen ou autres qui le désirent. Quant à savoir si je suis moi-même militant de ce parti, je réserve ma réponse jusqu'au 8 juin 2012 (fin de mon dernier mandat)".

Ces déclarations du chef de l'Etat confirment que non seulement le parti à naître est piloté par le chef de l'Etat mais aussi que celui-ci est prêt à le soutenir ouvertement. S'il avait voulu battre campagne pour le parti naissant, il n'aurait pas agi autrement puisqu'il demande à mots, à peine voilés, aux militants du Mouvement citoyen et d'ailleurs d'y adhérer.

Les partis politiques traditionnels, qui ont adhéré à la Mouvance présidentielle, ne pourront plus se dire surpris puisqu'à partir du 8 juin 2010, celui qu'ils prétendent soutenir dans le cadre de l'ADP (mouvance présidentielle) a clairement apporté son soutien à un parti formé de ses seuls inconditionnels.Cela aussi, nous l'avions écrit  en annonçant que la raison première de la création de ce grand parti présidentiel venait de ce qu'ATT avait perdu confiance dans ses partis alliés et qu'il tenait, en partant, confier les rênes du pouvoir à un homme sûr qui glorifierait son bilan et ne lui chercherait pas de poux dans la tête.

Procès Verbal (Bamako)

Publié dans Mali

Commenter cet article