Madagascar : un budget de 600 millions d'Ariary pour les conférences régionales et nationales

Publié le par Oussouf DIAGOLA

Carte MadagascarLe budget relatif à l'organisation des réunions préparatoires ainsi qu'au dialogue national sera débloqué mardi prochain, selon un responsable proche de la Coalition de la société civile proche du dossier et s'élève à 600 millions d'Ariary, soit environ 300 000 dollars américains.

La Coalition de la société civile demeure la seule entité qui prend en charge l'organisation des réunions préparatoires au dialogue national dans les 119 districts de Madagascar ainsi que le dialogue national lui-même qui fixera la nouvelle constitution de la IV ème République.

Par contre, l'association «Raiamandreny mijoro» se place comme étant un médiateur à ce dialogue malgacho-malgache, afin de trouver une solution à la crise qui mine la Grande Île depuis décembre 2008. Les aînés, membres de l'association, seront chargés de déterminer les thèmes ainsi que les participants aux réunions préparatoires dans tous les districts de Madagascar ainsi qu'au dialogue national.

Les initiateurs de ces dialogues s'attèlent actuellement au travail de consultation et persuasion auprès de toutes les forces vives de la nation.

Il est à noter qu'en mois de mai, le président de la Haute Autorité de Transition (HAT) malgache, Andry Rajoelina, a annoncé la nécessité de la tenue de ce dialogue national avant le référendum constitutionnel du 12 août, des législatives du 30 septembre et des présidentielles du 26 novembre pour sortir Madagascar de la crise.

La campagne pour le référendum doit, pourtant commencer 45 jours avant sa tenue, selon le code électoral, c'est-à-dire que vers la fin du mois de juin, on doit déjà savoir le contenu des modifications de la nouvelle constitution malgache. A la mi-juin, aucun calendrier de ces deux rendez-vous n'a été avancé par les deux entités. Les dates annoncées sur les réunions préparatoires, du 08 au 10 juin dernier, et celles du dialogue national du 14 au 17 juin prochain, ont été reportées pour des dates ultérieures et il risque que ce référendum constitutionnel le soit aussi.

Publié dans Afrique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article