Le Mali s'attend à un triplement de sa production de coton

Publié le par Oussouf DIAGOLA

Carte du Mali vertUne délégation conjointement conduite par le Ministre de l’Agriculture Aghatam Ag Alassane et le Président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM), Bakary Togola, a silloné courant semaine dernière, certaines localités des troisième et quatrième régions, pour constater l’état d’avancement des cultures en saison hivernale.

La campagne 2010/2011 s’annonce bonne dans l’ensemble, selon le premier responsable du département de l’Agriculture. Après avoir visité plusieurs champs de coton, de riz et de mil, le Ministre Aghatam Ag Alassane, tout comme le Président de l’APCAM, Bakary Togola se disent très satisfaits et confiants sur l’issue de la campagne qui démarre.

Au cours de cette tournée, comme à son habitude, le Président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM) a profité de l’occasion pour lancer des appels aux producteurs afin qu’ils redoublent d’effort et permettre ainsi au Mali de reprendre sa place de grenier de l’Afrique de l’Ouest.

Bakary Togola d’inviter les producteurs à accorder une importance aux autres volets accompagnant le secteur de l’agriculture, notamment l’élevage, la pêche, la pisciculture.

Le Président de l’APCAM, de soutenir que le Président de la République, Amadou Toumani Touré et son Gouvernement ont consenti beaucoup d’effort pour le secteur agricole dans tous ces compartiments.

En marge de la subvention des intrants agricoles, particulièrement les engrais, les tracteurs sont montés sur place au Mali, depuis plus de deux saisons. A cela, il faut ajouter les pluies provoquées.

Bakary Togola a invité les producteurs de coton, principalement ceux de Koutiala, à mettre tout en œuvre pour redonner à la localité son nom d’antan « capitale de l’or blanc ».

« C’est le lieu pour moi, poursuit-il,  de vous annoncer, qu’à la fin de cette présente campagne agricole, une délégation va revenir sur le terrain pour donner des conseils aux uns et autres dans le cadre de la gestion des céréales. Aussi, des médailles seront décernées aux plus méritants, du moins à ceux parmi vous, qui se feront distingués ».

Dans la globalité, il ressort que la production cotonnière de cette présente campagne pourrait être doublée voir triplée par celle de l’année écoulée.

Le Coq Cocorico

Publié dans Mali

Commenter cet article