le futur Premier ministre du Mali s'appelerait-il Tiéblé Dramé futur ?!

Publié le par Oussouf DIAGOLA

Dans les salons feutrés, ou les bars huppés de note capitale, on ne parle que de ça : la nomination, pour le moins imminente, du leader du Parena au poste de Premier ministre.

Tiebile-Drame.jpgApproché, selon nos informations par Sa Majesté, le chef du « parti du bélier blanc » aurait donné son accord de principe pour figurer dans le prochain gouvernement. Un accord assorti d’une condition : se voir confiées les rênes de la Primature.

Cette information n’est ni confirmée, ni infirmée par les proches de Tiéblé Dramé. Mais elle tombe au moment où, ce dernier vient d’être blanchi, par le parquet, des soupçons de détournement qui pesaient sur lui, dans la gestion des fonds destinés à l’organisation du 23e sommet Afrique –France, tenu à Bamako. Dans un rapport produit, au lendemain de ce sommet, le leader du Parena était soupçonné de s’être léché les babines. Mais à l’issue des investigations, menées par le Pôle Economique, le verdict tombe. Comme un couperet : « Mon parquet a procédé au classement sans suite de la procédure d’enquête de la Brigade Economique et Financière de Bamako, relative à la gestion des fonds mis à la disposition du Comité d’Organisation du 23e sommet Afrique France », indique Sombé Théra, Procureur général. Tiéblé Dramé est, désormais, blanc comme nègre.

Mais de là à croire que cette décision a été prise pour faciliter sa nomination au poste de Premier ministre, il n’y a qu’un pas que nous nous gardons de franchir. Récemment, un de ses proches a été nommé Ambassadeur. Un autre geste du Chef de l’Etat, interprété par les analystes politiques comme le signe évident de l’entente retrouvée entre Sa Majesté et son ex –adversaire politique.

Canard Déchaîné

Publié dans Afrique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article