La Tanzanie accorde la nationalité à 162 000 réfugiés du Burundi

Publié le par Oussouf DIAGOLA

Drapeau-Tanzanie.png162 000 Burundais réfugiés en Tanzanie depuis près de quarante ans ont été naturalisés par le gouvernement tanzanien qui avait proposé aux Burundais arrivés en 1972 de choisir entre une rapatriation ou une naturalisation. Près de 55 000 ont alors opté pour un retour dans leur pays d'origine.

Dar es Salaam a soumis sa proposition une nouvelle en 2008 aux Burundais (80%) qui ont voulu rester en Tanzanie, où certains s'étaient mariés, où leurs enfants étaient nés, où ils avaient construit une nouvelle vie. Ils sont donc désormais Tanzaniens. Le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), qualifie la mesure « d'acte historique ».

 

La quasi totalité des réfugiés burundais vivent toujours sur les trois sites où ils avaient été rassemblés, dans l'ouest de la Tanzanie, vivant essentiellement de l'agriculture. Les autorités tanzaniennes annoncent que désormais qu'ils peuvent s’installer à travers le pays, pour mieux s'y intégrer.

Avec agences

Publié dans Afrique

Commenter cet article