La fédération nationale des chasseurs sollicitée dans le conflit éleveurs-autochtones à Yanfolila

Publié le par Oussouf DIAGOLA

dozos.jpgAprès la grève de la fédération nationale des éleveurs consécutive entre autres au manque de solution dans la crise qui opposait les éleveurs peulhs aux populations autochtones de Yanfolila qui avait contraint les Maliens à se passer de viande 72 heures durant, les négociations ont semble-t-il repris de plus belle au niveau du ministère de l’Administration territoriale.

En effet, le ministre Kafougouna Koné a décidé de se faire épauler par la fédération nationale des chasseurs dans la mesure où des milices se seraient constituées pour traquer les éleveurs peulhs. Suite à leur intercession, un début de solution aurait déjà été trouvé. Il consiste à amener les éleveurs à quitter la zone avec leur bétail estimé à des milliers de têtes. Sauf que selon nos informations, les zones vers lesquelles ils sont en train de partir (vers Garalo notamment), les mêmes genres de problèmes risquent de se poser. Ce qui fait que si l’on y prend garde, on risque juste de déplacer le problème au lieu de le résoudre.

 

Nouvelle République

Publié dans Mali

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article