Invité sur CNN, Strauss-Kahn évite de se prononcer sur 2012

Publié le par Oussouf DIAGOLA

Dominique-Strauss-Khan.jpgInvité dimanche sur CNN en tant que président du Fonds monétaire international, Dominique Strauss-Kahn a éludé les questions sur son éventuel avenir sur la scène politique française, notamment en vue de la présidentielle 2012.

"Je suis heureux avec mon travail actuel", a-t-il assuré sur le plateau de l'émission "Fareed Zakaria GPS".

"Il est important pour l'économie mondiale que les institutions de ce type fonctionnent bien. Je n'ai pas d'autres projets", a-t-il ajouté.

L'ancien ministre de l'Economie de Lionel Jospin a connu une hausse de popularité en France depuis qu'il est devenu en 2007 le directeur-général du FMI, et il est souvent présenté comme un possible "présidentiable" du camp socialiste.

Son mandat au FMI expirant en octobre 2012, il lui faudrait démissionner pour se présenter aux primaires socialistes préalables à l'élection.

Prié de dire s'il envisageait de revenir à la politique en France après la fin de son mandat au FMI, Dominique Strauss-Kahn a répondu en éludant: "Peut-être que je vais rester au FMI pour des années et des années, qui sait ?"

Il n'a pas non plus souhaité dire quels conseils il donnerait au PS en vue de la présidentielle.

Le directeur-général du FMI est soumis à un devoir de neutralité politique.

Reuters

Publié dans France

Commenter cet article