Guinée : Sékouba Konaté menace de démissionner

Publié le par Oussouf DIAGOLA

http://www.euroguinee.de/media/Menschenrecht%20und%20Demokratie/2010-02-06%20Sekouba%20Konate.jpgLe président de la transition, Général Sékouba Konaté n'exclut pas de "quitter ses fonctions" si les accusations persistent sur sa neutralité lors du scrutin présidentiel.
Hier lundi,
plus de trois mille partisans du candidat Sidya Touré, arrivé troisième à la présidentielle du 27 juin, sont descendus dans les rues pour protester contre les résultats, avant d’être dispersés.

Dans une interview à Jeune Afrique, Sidya Touré la Commission électorale nationale indépendante (Céni) ainsi que le président de la Transition (Sékouba Konaté) d’avoir « pris la décision » de faire passer Alpha Condé devant lui.

L'information sur la menace de démission du chef de la transition, est donnée par Africaguinee.com. dont voici lecompte rendu.

 « Si le doute, la suspicion et les accusations continuent quant à sa neutralité vis-à-vis de cette élection présidentielle et ses acteurs, il n’hésitera pas à s’adresser au peuple guinéen, de choisir un homme neutre et de confiance pour conduire le reste du processus. », a déclaré lundi, le ministre Secrétaire général à la présidence, Tibou Kamara, au cours d'une conférence de presse.
Le ministre Tibou Kamara a rejetté les accusations portées contre le Général Konaté sur un éventuel soutien pour le candidat Cellou Dalein Diallo, grâce à l'homme d'affaires Diallo Sadakaadji.
A travers une question incriminant le Général KONATE dans une affaire de marché conclu avec DIALLO Sadakadji à hauteur de soixante dix millions de dollars US, Tibou CAMARA s'inscrit en faux contre cette accusation qu'il qualifie "d' injure énorme" et souligne que le Général KONATE est détenteur des fonds de l'Etat. Il ajoute que le Général est un homme ouvert et fait savoir que beaucoup de leaders ont été reçus à des heures tardives tout en invitant le public à fournir la preuve de l'implication du Général dans cette affaire.
" C'est une injure de penser que le président de la République peut être corrompu par un opérateur économique. Le Général Konaté est constant dans ses principes et ferme dans ses décisions", riposte Tibou Kamara.
Parlant des irrégularités enregistrées lors du scrutin présidentiel de dimanche, le ministre Tibou Kamara est catégorique:
"En allant à ces élections, on savait que ces élections n'étaient pas parfaites" avant d'affirmer tout "son regret devant ces cas de fraudes et d'irrégularités qui ont émanés pendant ce scrutin£".Le ministre Tibou Kamara s'interroge sur les dénonciations faites par le Président de la CENI qui selon lui, devait contester l'existence des fraudes. Il poursuit en déclarant que les contestations des partis politiques sont un droit et assure que: "La République et la Démocratie acceptent des recours des partis politiques en huit jours".
Pour terminer, Tibou Kamara a estimé que le Général Sékouba Konaté a "fait de son mieux" pour le bon déroulement de la transition.


Africaguinee.com

Publié dans Afrique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article