Guinée/Présidentielle/Tendance: Dalein, Alpha, Sidya et Kouyaté se signalent

Publié le par Oussouf DIAGOLA

UrneC’est probablement demain mercredi 30 juin 2010 qu’on connaîtra le vainqueur de l’élection présidentielle guinéenne. La plus libre et démocratique du genre dans ce pays depuis son indépendance en 1958.

Après la fermeture des bureaux de vote le dimanche 27 juin 2010, les assesseurs et la Commission Nationale Electorale Indépendante sont passés à la deuxième phase de cette élection qui est consacrée au dépouillement. Une phase sensible suivie avec beaucoup d’attention par les états-majors des 24 candidats en lice. Hier, avec les premières estimations, une nette tendance se dégageait. Et 4 des 24 candidats se détachent du lot. Il s’agit de Cellou Dalein Diallo de l’UFDG, Alpha Condé du RPG, Sidya Touré de l’UFR et Lansana Kouyaté du PEDN. Les deux premiers cités seraient au coude à coude si l’on s’en tient pour l’instant aux résultats qui ont été diffusés sur les antennes des Radios Guinéennes dans la nuit du dimanche à lundi. Par exemple le quartier présidentiel et d’affaires Kaloum selon les résultats provisoires, serait tombé aux mains de l’ancien premier ministre Sidya Touré. Labé, capitale du Foutah serait le bastion de Cellou Dalein Diallo qui y a de loin, fait mordre la poussière à ses adversaires. La Haute Guinée, serait sous l’emprise d’Alpha Condé... A cette allure, selon des observateurs, il se profile à l’horizon un second tour prévu pour le 18 juillet, même si certains candidats ne le souhaitent pas. Ce second tour opposera deux candidats issus de deux grands blocs ethniques, à savoir d’un côté les malinké et de l’autre les peuhls. Il reviendra à ces deux candidats qui se détacheront du peloton de tête, d’aller à la conquête des autres groupes ethniques, les Soussou, Djakanké, Guerzé, Kissi,Toma…Là encore, il leur faudra la force des arguments pour convaincre cet électorat qui fera la différence. Dans les couloirs, certaines personnalités du jeu politique guinéen évoquent même un rapprochement Kouyaté-Alpha et un rapprochement Sidya-Dalein. Au cours d’une conférence de presse tenue le lundi 28 juin 2010, à la maison de la presse, M. Talan Diallo, président du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne, a donné un aperçu du taux de participation sur toute l’étendue du territoire qui avoisine 80%. Dans les huit régions de la Guinée, selon Talan Diallo, la région de Conakry vient en tête avec un taux de participation de 86 %. Suivie de Labé 85 %, Kindia 82 %, Boké 79%, Mamou 79%, Kankan 77%, N’Zérékoré 73% et Faranah 70%. Le Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne note avec satisfaction la forte mobilisation des Guinéens au cours du déroulement de ce scrutin. ‘’Surtout qu’il n’y a pas eu d’incidents susceptibles d’entacher ce scrutin’’, s’est réjoui Talan Diallo. Selon M. Paté Dieng, directeur des opérations de la CENI qui a été très prudent face à la presse, c’est dans l’après midi du mercredi 30 juin 2010 que les candidats en lice seront peut-être situés sur leur sort. Hier, les activités à Conakry ont timidement repris et quelques Taxis circulaient à Kaloum. Le grand marché de Conakry situé à Madina reste encore fermé.

L'Intelligent d'Abidjan

Publié dans Afrique

Commenter cet article