Gabon : La Cour des comptes rappelle à l'ordre le gouvernement

Publié le par Oussouf DIAGOLA

http://ivoirenews.net/info24/thumbnail.php?file=Gabon/Gabon__342030761.jpg&size=article_mediumLa Cour des comptes du Gabon a rappelé à l'ordre le gouvernement, accusé d'"inobservation" de ses recommandations et de "non-respect des dispositions légales" dans l'exercice budgétaire 2008, selon le président de cette juridiction cité mercredi par les médias publics.

"Au terme de ses travaux sur le contrôle de l'exécution des lois de Finances de l'exercice 2008, la Cour observe, une fois de plus, que ses recommandations en la matière ne sont pas prises en compte par le gouvernement", a déclaré son président, Gilbert Ngoulakia, à la télévision publique RTG1.

"La non-prise en compte des recommandations de la Cour des comptes par le gouvernement concerne, par exemple, le non-respect des dispositions légales en matière d'élaboration et d'exécution de lois des Finances", a dit M. Ngoulakia, qui s'exprimait mardi, lors de la cérémonie de remise au gouvernement du dernier rapport de son institution, chargée du contrôle des finances publiques.

"L'inobservation" de ces recommandations "s'illustre également par la confusion entretenue entre les comptes budgétaires et de trésorerie, l'imputation à tort dans les charges de la dette publique des dépenses étrangères à celles-ci ainsi que par le paiement de dépenses d'investissements en un seul règlement en violation du Code des marchés publics", a-t-il ajouté.

D'après lui, ce Code "prévoit une avance de démarrage et des acomptes payés sur la base des travaux réellement exécutés par les entreprises".

Selon une autre partie de son intervention non diffusée par la RTG1 mais rapportée par le quotidien pro-gouvernemental L'Union, la Cour des comptes a décelé un écart entre le déficit annoncé et celui issu de ses vérifications.

"Il ressort des vérifications de la Cour des comptes que les dépenses atténuées et les avances au budget non régularisées, qui s'élèvent respectivement à 27 milliards (de FCFA, plus de 41 millions d'euros) et 153,2 milliards (de FCFA, près de 233,4 millions d'euros), ne sont pas en compte dans le calcul du solde", a indiqué Gilbert Ngoulakia, cité mercredi par L'Union.

Le journal affirme que "le gouvernement a indiqué un déficit budgétaire d'un peu plus de 75,4 milliards de FCFA, et précise: "De fait, le vrai déficit budgétaire en 2008 est de 255,6 milliards. Soit plus de trois fois le montant déclaré" par les autorités.

Dans sa réponse rapportée par la RTG1, le Premier ministre Paul Biyoghé Mba qui a reçu le rapport en présence de plusieurs ministres, a promis des efforts de la part du gouvernement. "Vos observations, vos avis, vos recommandations seront pris en compte, étudiés et autant que faire se peut, mis en exécution", a-t-il déclaré.

AFP

Publié dans Afrique

Commenter cet article