FRANCE : Retard de versement d'allocations pour 400.000 chômeurs

Publié le par Oussouf DIAGOLA

Logo pole emploiQuelque 400.000 chômeurs devront attendre jusqu'à mardi au plus tard le versement de leurs allocations dues le 1er avril en raison d'un problème technique bancaire, a annoncé vendredi Pôle Emploi.

Les demandeurs d'emploi de neuf régions sont concernés : Ile-de-France, Provence-Alpes-Côte-d'Azur, Bourgogne, Corse, Aquitaine, Centre, Franche-Comté, Limousin et Poitou-Charentes.

Un peu plus de 400.000 chômeurs, sur un total de 2,66 millions, sont concernés.

Pôle Emploi dit avoir pris des dispositions avec BNP Paribas, chargée des versements dans ces régions, pour que les victimes ne soient pas pénalisées par ce que la banque présente comme un "incident informatique de traitement automatique des virements bancaires".

"S'ils sont à découvert aujourd'hui, leur situation sera régularisée le 6 avril pour qu'il n'y ait pas d'agios ou de pénalités de découvert", a expliqué une porte-parole de Pôle Emploi.

Une porte-parole de BNP Paribas a confirmé de son côté que "les personnes concernées, qu'elles soient ou non clientes de BNP Paribas, ne subiront aucune conséquence financière puisque les virements vont être crédités avec un effet rétroactif au 1er avril".

La banque "met actuellement tout œuvre pour que ces virements soient effectués le plus rapidement possible", a-t-elle ajouté.

Pôle Emploi précise dans un communiqué être en contact avec BNP Paribas "pour trouver des solutions transitoires pour les demandeurs d'emplois les plus en difficulté".

Des "dispositifs spécifiques" vont être mis en place "le plus rapidement possible" à leur intention, assure BNP Paribas.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

Publié dans France

Commenter cet article