Décès de l’acteur malien et burkinabé Sotigui KOUYATE

Publié le par Oussouf DIAGOLA

 

Sotigui-Kouyate.JPGParis (France), 18 avril 2010 [AFI] – L’acteur malien et burkinabé est décédé hier à Paris des suites d’une maladie pulmonaire qui le minait depuis plusieurs années.

Sotigui KOUYATE, homme de théâtre et de cinéma, né griot à Bamako en 1936 fut fonctionnaire en Haute Volta actuel Burkina Faso dont il réclame aussi la nationalité et où il créa en1966 sa propre troupe de comédiens.

L’acteur a été primé en 2009 de la récompense de l’Ours d’Argent du meilleur acteur au festival du cinéma de Berlin pour son rôle dans London River de Rachid BOUCHAREB.

Sotigui KOUYATE était connu également pour avoir joué dans plusieurs films célèbres africains dont La Genèse de Cheick Oumar SISSOKO en 1999, Sia - Le rêve du python de son fils Dani KOUYATE en 2002.

Si la carrière cinématographique de ce géant à la sagesse fine des herbes de la savane africaine débuta en 1972 avec l’acteur et réalisateur nigérien Moustapha ALASSANE avec Femme, villa, voiture, argent et Toula une année après, c’est véritablement sa rencontre avec Peter BROOK, l’éclectique metteur en scène anglais, qui le révélera sur la scène internationale dans une version très moderne du Mahābhārata en 1985 qui sera ensuite montée pour le cinéma en 1988.

Sotigui était avant tout « un homme de la parole et de parole » comme il nous le confiait en 2004 dans sa demeure modeste des Lilas aux portes de Paris. Après 29 ans de service dans la fonction publique burkinabé, a il décidé de perdre la seule année qui lui restait pour faire ses droits à la retraite en 1986 en poursuivant avec Peter Brook, les représentations du Mahābhārata.

Sotigui KOUYATE s’était alors définitivement installé en France où il vient de mourir à l’âge de 74 ans.

AFI///18042010//OD

 

Publié dans Diaspora

Commenter cet article