Côte d'Ivoire : L'élection présidentielle sera organisée le 31 octobre

Publié le par Oussouf DIAGOLA

La Côte d'Ivoire organisera son élection présidentielle le 31 octobre, a annoncé jeudi le Premier ministre ivoirien Guillaume Soro.

Le Premier ministre ivoirien a annoncé jeudi que le premier tour de la présidentielle serait tenu le 31 octobre, à l'issue d'une réunion du conseil des ministres à Yamoussoukro, ville ivoirienne située à 240 km au nord d'Abidjan.

Cette nouvelle intervient suite à la déclaration de la Commission électorale indépendante du pays (CEI) estimant qu' octobre était une "période propice" pour l'organisation du scrutin présidentiel longtemps reporté dans ce pays d'Afrique de l'Ouest.

"La CEI, engageant toute sa responsabilité, a désigné le mois d'octobre 2010 comme la période propice pour l'organisation de l' élection présidentielle en Côte d'Ivoire", a indiqué la commission dans un communiqué publié mercredi.

La CEI a également reconnu que "certaines conditions" devaient toujours être satisfaites par le gouvernement et le personnel technique pour "respecter effectivement ce calendrier".

Les analystes estiment que les questions du désarmement des ex- combattants et de l'affirmation de l'autorité de l'État sur l' ensemble du territoire national étaient centrales pour la réunification de la Côte d'Ivoire dans la perspective de l' organisation des élections.

Le pays a achevé cette semaine ses procédures de dépôt de réclamations contre les listes électorales, ouvrant la voie à une publication définitive en vue des élections. On estime à 5,7 millions le nombre d'électeurs qui seront soumis à vérification en application de cette liste.

La publication de la liste provisoire des électeurs est le dernier en date d'une série de problèmes qui ont retardé les élections nationales attendues depuis 2005.

Les contestations de leur authenticité ont fait dérailler le processus électoral il y a plusieurs mois, nombre de plaintes mettant en cause des noms inscrits à tort sur les listes. Les plaignants ont indiqué que des étrangers avaient étaient inscrits pour favoriser certains groupes politiques.

Le litige a abouti à la dissolution du gouvernement et de la CEI en février. Suite à la formation d'un nouveau gouvernement et à la désignation d'un nouveau président de la CEI, le processus a repris pour préparer les élections et mettre fin à la crise du pays.

La Côte d'Ivoire est plongée dans un conflit armé depuis une tentative de coup d'État des Forces nouvelles (FN) en 2002. Le pays est divisé depuis, le gouvernement contrôlant le sud du pays tandis que le FN règne sur le nord, même si la guerre civile elle- même n'a duré qu'un an. Ce pays devait organiser sa première présidentielle après la guerre en 2005, mais il n'y est pas parvenu en raison de litiges sur les processus de désarmement et de réunification.

Le dernier report des élections remonte au premier semestre de cette année, période à laquelle elles devaient avoir lieu suivant un report de novembre 2009.

Publié dans Afrique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article