Blocage dans le ciel européen : L’Afrique touchée

Publié le par Oussouf DIAGOLA

Blocabe-voyageurs.jpgJamais le transport aérien n'avait été confronté à une situation similaire à celle provoquée par le nuage volcanique venu d'Islande, souligne Pierre Sparaco, spécialiste de l'aéronautique et membre de l'Académie française de l'Air et de l'Espace.

« Cela fait 50 ans que je suis l'aéronautique et je n'ai connaissance de rien de comparable depuis que l'aviation commerciale existe. La seule comparaison possible - qu'il n'est pas possible de pousser trop loin - serait la fermeture de l'espace aérien nord-américain qui avait suivi pendant deux jours les attentats du 11 septembre 2001. »

« Les répercussions sur le trafic aérien de l'éruption de ce volcan islandais sont inédites tant par la taille du phénomène que par son caractère imprévisible. Donc, en fait, on ne sait pas où on va... » déclare le spécialiste interrogé par le site internet la depeche.fr.

Les répercussions de ce blocage inédit dans le ciel européen se font sentir sur le continent africain en raison de la particularité des liaisons aériennes entre les deux continents. Plus de la moitié des vols des vols en partance comme en provenance des aéroports africains sont en liaison avec le contienent européen notamment avec Paris et Bruxelles. Les aéroports africains perdent beaucoup d’argent en redevances diverses et remboursement et autres compensations aux voyageurs bloqués.

 

 

Rien qu’en France, ce sont au total 25 aéroports qui ont été fermés, dont ceux de Roissy, Orly. Des dizaines de milliers de passagers se retrouvent bloqués. On attend pour ce samedi après-midi la levée des blocages de vols.

Publié dans Afrique

Commenter cet article