Bénin : L’opposition choisit Houngbédji pour la présidentielle de 2011

Publié le par Oussouf DIAGOLA

Adrien-Houngbedji.jpgMe Adrien Houngbédji, président du Parti du renouveau démocratique (PRD), a été désigné, tôt ce samedi, candidat de "l'Union fait la nation (UN), un regroupement des partis de l'opposition, à la présidentielle de mars 2011 au Bénin.
Me Houngbédji a été deux fois président de l'Assemblée nationale et challenger de l'actuel président, Boni Yayi, au second tour de la présidentielle de 2006, rappelle-t-on.
Par ailleurs, l'actuel ministre béninois de la Culture, de l'Alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Galiou Daouda Soglo, vient de déclarer officiellement sa candidature à l'élection présidentielle de mars 2011 au Bénin, lors d'une tournée à Natitingou, une localité du nord-ouest, à environ 600 km de Cotonou.
Fils cadet de l'ancien président Nicéphore Soglo, Galiou Soglo avait participé à la présidentielle de 2006 contre son frère Léhady Soglo, investi par leur parti dont il est membre du bureau politique.
Entré au gouvernement au moment où les relations entre son parti politique et le pouvoir ont commencé à se détériorer, Galiou Soglo, dont la démission du parti a été plusieurs fois agitée, ne rate aucune occasion de contester les décisions de sa famille politique, surtout celles allant à l'encontre du gouvernement de Yayi Boni.
Sa candidature serait portée par des associations de jeunes, pour qui, il pourra faire mieux qu'en 2006 sur la base du poids politique et de l'expérience qu'il a acquis au sein du gouvernement du changement.
De l'avis de plusieurs observateurs de la vie politique, cette candidature viserait une fois encore à "émietter" les voix des militants de la Renaissance du Bénin, engagée dans un processus de candidature unique avec l'Union fait la Nation.

Publié dans Afrique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article