ACP-UE : l'Accord révisé de Cotonou sera signé ce mardi

Publié le par Oussouf DIAGOLA

Le Conseil des ministres des pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) et de l'Union européenne (UE) a entamé hier lundi à Ouagadougou les travaux de sa 35e session en vue d'examiner les nouvelles dispositions de l'Accord de Cotonou et signer l'Accord révisé de Cotonou

Cette rencontre rassemble les ministres ordonnateurs du Fonds européen de développement (FED) des 79 pays ACP, des représentants des 27 pays membres de l'UE, de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

La 2e révision de l'Accord de Cotonou a abouti à un certain nombre de changements ayant une incidence sur les institutions. Ainsi, l'Union africaine (UA), les parlementaires paritaires et les parlements nationaux verront leur rôle pris en compte.

La problématique de la migration avec les pays de l'UE est également prise en compte dans ce nouvel Accord de Cotonou. Autre préoccupation des pays ACP concerne les accords de libre-échange conclus par l'UE avec ces mêmes pays du Groupe ACP.

Les questions portant sur certains produits de base tels le sucre, la banane, le coton, le riz et tout ce qui entrave le commerce de ces produits seront passées en revue au cours de cette rencontre.

Publié dans Afrique

Commenter cet article