Aucun survivant dans le crash de l’avion du Président polonais en Russie

Publié le par Oussouf DIAGOLA

Lech-Kaczynski.jpgAucun survivant dans le crash de l’avion du président polonais Lech Kaczynski qui se rendait avec son épouse et sa délégation dans la forêt de Katyn, près de Smolensk, pour se recueillir sur les tombes d'officiers polonais exécutés il y a 70 ans par la police de Staline. Ils étaient accompagnés du chef de l'état-major, du gouverneur de la Banque centrale polonaise et de plusieurs familles de ces officiers.

Selon des témoins l'avion, un Tupolev 154, a pris feu à l'atterrissage à Smolensk en Russie et « s'est écrasé samedi 10 avril à son atterrissage à Smolensk en Russie » a annoncé le porte-parole du ministère polonais des Affaires étrangères, Piotr Paszkowski.

Selon Varsovie, le gouverneur de la Banque centrale polonaise, Slawomir Skrzypek, se trouvait également dans cet appareil. D'autres personnalités étaient présentes, comme des députés et des historiens, mais aussi l'ancien président polonais en exil à Londres Ryszard Kaczorowski. L'accident a eu lieu à l'extrémité de la ville de Petchorsk, située dans la région de Smolensk. Un responsable du département d'enquête du parquet, Vladimir Markin, a précisé que l'avion a tenté d'atterrir dans "la situation d'un fort brouillard". Piotr Paszkowski a quant à lui fourni plus de précisions sur le crash, à la chaîne de télévision privée polonaise TVN24: "L'avion a accroché des arbres, il s'est écrasé et a pris feu", a t-il affirmé. Si les causes du drame demeurent inconnues, une erreur du pilote serait néanmoins soupçonnée.

Dmitri Medvedev, le président russe, a été "immédiatement informé" du crash. Il a dépêché le ministre des Situations d'urgence Sergueï Choïgou, sur les lieux du drame, a précisé le service de presse du Kremlin.

Après la mort de Lech Kaczynski, le président de la Diète (la chambre basse du parlement polonais) Bronislaw Komorowski, assurera les fonctions de chef de l'Etat conformément à la constitution polonaise. Sa chancellerie a annoncé qu'il "était en route pour Varsovie depuis Gdansk (nord) où il se trouvait samedi matin".

Il était le candidat officiel du parti libéral Plate-forme civique (PO) pour l'élection présidentielle prévue cet automne. Il devait affronter Lech Kaczynski, candidat virtuel de la droite conservatrice.

Une réunion d'urgence du Conseil des ministres polonais devrait se tenir à Varsovie dès que possible, a annoncé le porte-parole du gouvernement Pawel Gras. Il a mentionné que le Premier ministre Donald Tusk et les ministres de son gouvernement se dirigeaient vers la capitale.

 

Avec Agences

Publié dans Monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article