12 millions F CFA détournés à la Direction nationale de la Police

Publié le par Oussouf DIAGOLA

Argent-billets.gifIl y a environ trois mois, la Direction de la Police a organisé deux concours professionnels. L’un pour permettre aux sous-officiers d’accéder au corps des Inspecteurs et l’autre destiné aux inspecteurs désireux de devenir commissaires. L’initiative avait été saluée en son temps par les policiers, car elle était de nature à susciter l’émulation et donner la possibilité aux agents méritants d’améliorer leur statut administratif. Les deux concours se sont normalement déroulés et les résultats proclamés. Ceux qui ont y été admis sont actuellement à l’Ecole Nationale de Police pour suivre leur formation. Mais voilà ! Là où le bat blesse, c’est que des fonctionnaires ayant participé à l’organisation de ces concours seraient entrain de courir derrière leurs indemnités.

Il en serait ainsi pour ceux qui ont assuré la surveillance des salles ou tout au moins certains membres de la commission d’organisation de ces concours. Dans l’hypothèse que le budget prévu pour ces concours qui s’élevait à 12 millions de francs CFA a été entièrement payé par le Trésor. Quelques questions s’imposent: Qui a enlevé cette somme pour en disposer à sa guise ? Est-ce qu’en ce Mali démocratique, certains citoyens peuvent continuer de profiter sans honte ni vergogne de la sueur et du sang d’autres compatriotes, collègues par surcroît ? Comment interpréter le mutisme de la hiérarchie qui équivaut à un blanc seing délivré à ces sangsues.

Le SYNACOMPOL (Syndicat des commissaires) est donc interpellé. Le contrôleur Général doit tirer cette affaire au clair pour rétablir dans leurs droits ceux qui sont lésés pour la crédibilité du corps de la police. De sources concordantes, le Ministre Sadio Gassama qui se plaint de ses services de renseignement est toujours mal informé et surtout à propos de cette affaire.

Aurore

Publié dans Mali

Commenter cet article